Archive mensuelle de mai 2014

séjour REPIT

fichier pdf livret REPIT ECLIPSE 2014

Les séjours RÉPIT et ÉCLIPSE sont organisés par l’Oeuvre Falret en partenariat avec les associations R.É.P.I.T. et UNAFAM. Ils constituent une parenthèse dans le quotidien des personnes concernées par la souffrance psychique.   Deux séjours sont organisés du dimanche 7 au samedi 13 septembre 2014 :

  • LE SÉJOUR RÉPIT pour les Aidants de personnes souffrant de troubles psychiques, au Domaine de Grand’maison à Sainte Montaine (Cher)
  • LE SÉJOUR ÉCLIPSE pour les personnes en souffrance psychique dont un aidant participe au séjour RÉPIT,  au Domaine de la Sauldre à La Ferté-Imbault (Loir et Cher). Pour toute information complémentaire : CONTACT : Catherine SAVOURNIN / 06 78 73 86 19 / repit.info@oeuvre-falret.asso.fr

fichier pdf Affiche REPIT ECLIPSE 2014

19 juin 2014 au CHU Rennes : 2ème journée des associations.

 Le programme de cette journée est :

9h30      accueil des participants

9h45      ouverture de la journée des associations par Monsieur Fritz, Directeur Général et le Professeur Brassier, Président de la Commission Médicale D’Etablissement

1Oh-12h30 Table ronde sur le rôle des associations pour rendre le patient acteur de sa prise en charge :

1/Le patient acteur vu par un philosophe Madame Lagrée

2/Le patient acteur vu par un juriste Maître Poignard

3/Le patient vue par le Défenseur des Droits Monsieur Cerreti,

14h-17h : ouverture des stands associatifs installés dans les halls du Centre Cardio-Pneumologique, du bloc hôpital Pontchaillou et de l’Hôpital Sud

La Maison Associative de la Santé tiendra un stand dans le hall du CHU Pontchaillou,  L’UNAFAM35  participera

 

Les troubles bipolaires

France Culture, révolution médicale : « Les troubles bipolaires »

le 14 mai 2014

Hemingway, Van Gogh, Virginia Woolf étaient bipolaires. Plus prêt de nous un certain nombre de personnalités et d’artistes ont fait leur « coming out » et ont révélé cette pathologie qui les habite caractérisée par une alternance d’un état d’excitation créatrice (avec disparition de la nécessité du sommeil) mais qui est suivi d’un état de dépression. Plusieurs degrés de la maladie  bipolaire sont responsables de tableaux cliniques variés qui expliquent en partie le retard au diagnostic puisqu’ il faut huit ans, en moyenne, pour le faire. Fort heureusement il existe des traitements, le lithium en est la base, même s’il s’associe parfois à d’autres molécules. Et dans un nombre très restreint de cas, avec l’accord des patients, il peut être nécessaire d’avoir recours aussi au traitement par électrochocs. Le recours à la psychoéducation est un élément fondamental qui permet de mieux déceler les signes prémonitoires des crises et de nombreuses équipes développent cette information et cette transparence auprès des malades atteints de troubles bipolaires. Causes génétiques, causes environnementales, facteurs déclenchant…tous ces paramètres méritent d’être étudiés et pris en charge car dans la maladie bipolaire: 10 à 15% des personnes non traitées finissent par se suicider. C’est une maladie grave et il s’agit donc d’être très vigilant. C’est ce que nous verrons avec Chantal Henry, professeur de psychiatrie et spécialiste des troubles bipolaires, Chef de service des centres experts FondaMental à l’hôpital Albert Chenevier de Créteil.

 Invité(s) : Chantal Henry

 

sur Arte « Un ange à ma table »

À voir rapidement en replay sue Arte :

Un ange à ma table (An Angel at My Table) est un film néo-zélandais réalisé par Jane Campion, adapté de l’autobiographie de Janet Frame, en 1990.

Synopsis

Dans une famille nombreuse très pauvre, entourée d’un frère épileptique et de jolies sœurs, la jeune Janet, boulotte et les dents gâtées, se singularise par une tignasse rousse frisée, une sensibilité aussi aiguisée que sa timidité maladive. Elle se distingue par son goût pour la lecture, les contes, la poésie et commence à écrire très jeune. Elle est marquée par la noyade de deux de ses sœurs, à 10 ans de distance. Elle fait contre son gré des études d’institutrice et commence à donner des cours, mais une dépression et une tentative de suicide à l’aspirine la conduisent à l’hôpital psychiatrique. On diagnostique une schizophrénie, et Janet est internée pendant 8 ans au cours desquels elle subit 200 électrochocs. C’est grâce à un prix littéraire récompensant son premier recueil de nouvelles qu’elle échappe à la lobotomie. Libérée, soutenue par un grand écrivain néo-zélandais, munie d’une petite bourse, elle décide de quitter l’île pour voyager: Londres, Paris, Ibiza…elle ne cesse d’écrire et d’être publiée tout en rencontrant éditeurs, artistes et écrivains peu conscients de son génie. Elle entreprend une thérapie après avoir appris qu’elle n’a jamais été schizophrène et rédige son autobiographie. Une rencontre amoureuse lui permet de vaincre un peu sa timidité. Mais elle doit rentrer en Nouvelle-Zélande au décès de son père, et découvre qu’elle y est célèbre.

*CHGR : Janet Frame est le nom du  centre thérapeutique de jour  G03 et G12

 

 

24/05/2014 Addictions (alcool, drogues, tabac): quelle prévention, quels accompagnements ?

 Samedi 24 mai 2014

À Institut de Formation en Soins Infirmiers IFSI au 15 rue du Bois Perrin  35 000 Rennes

Entrée gratuite

Journée Thématique organisée par L’UNAFAM35, entrée gratuite

UNAFAM35  4, Avenue D’Italie   35200 RENNES   tel 02 99 53 88 93  35@unafam.org

 fichier pdf 2014 05 24 J Information UNAFAM35

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Journée Thématique organisée par L’UNAFAM35, entrée gratuite

UNAFAM35  4, Avenue D’Italie   35200 RENNES   tel 02 99 53 88 93  35@unafam.org

 

 

 

 

 




Blog du niveau intermédiaire |
Nazablog |
LA ROUTE DE L'EPOUVANT... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | CGT Ligue de l'enseign...
| Centre Social et Culturel F...
| Mujeresdelmundo